EMBRASSER L’ÉVIDENCE

EMBRASSER L’ÉVIDENCE

EMBRASSER L’ÉVIDENCE

Comment les choses arrivent-elles dans la vie ? Le hasard existe-t-il ? Y a-t-il en arrière-plan une grande main qui décide de tout ?

Sincèrement, je crois que la vie nous envoie toujours la chose, la personne, l’événement parfaits dont on a besoin dans notre vie…

Quand j’ai démarré mon entreprise, je n’envisageais guère faire des conférences, enregistrer des chroniques pour la télévision ou être invitée pour une entrevue de radio. Non, je pensais faire mes consultations de coaching, animer des ateliers et c’est tout. Point à la ligne !!

Or la vie s’est chargée de m’envoyer bien d’autres choses. On m’a demandé assez rapidement de faire des conférences pour des événements spéciaux. Puis un peu plus tard, la vie s’est encore chargée de mettre sur ma route un animateur télé, me demandant de rejoindre son équipe de chroniqueurs réguliers. Et il y a quelques semaines, cette fois la vie a fait coïncidé ma route avec celle d’un animateur radio, qui me demande de venir enregistrer une entrevue de deux heures…

J’ai accepté ces expériences… Au fond de moi je ressentais un appel. Il y avait quelque chose dans mon cœur qui palpitait et me disait Vas-y.

Toutes ces expériences, je les adorées. Je m’y suis déployée dans toute mon authenticité, ma vérité, ma force et ma vulnérabilité.

Beaucoup de gens recherchent la visibilité, à pouvoir accéder aux médias, sans y parvenir. Alors pourquoi on m’offrait cela à moi ? Moi qui ne cherchais pas cela ? Qu’est-ce que la vie voulait bien me dire ?

Et si la vie voulait tout simplement que j’embrasse mon évidence ?

 L’évidence, on ne la voit souvent pas. Elle est bien trop évidente !

Cette évidence de cet aspect de moi qui vivait si librement quand j’étais enfant. Cette petite fille qui jouait à incarner des tas de personnages sur une scène de théâtre imaginaire… Cette petite fille qui  s’est petit à petit éteinte et cachée : pas assez bonne, trop désordonnée, pas assez persévérante. Elle a fini par reléguer ses multiples costumes et sa voix au fin fond d’une malle…

« Si tu saisis ce que les vagues te racontent,

tu sauras marcher sur l’eau. »

Pensée chamane

Ces expériences qui m’étaient envoyées m’ont fait prendre conscience que cette petite fille qui jouait à la comédienne de théâtre était prête à sortir de son état d’apnée, à respirer à plein poumon… pour marcher sur l’eau.

Lorsque je donne une conférence, que j’enregistre une chronique pour la télé ou la radio, mon âme joue et savoure la vie. L’âme de la petite fille embrasse son évidence.

Tu ne peux pas être ailleurs que là où tu es

Les gens me disent souvent «  C’est facile pour toi, tu es tellement à l’aise de faire ça. »

À l’aise, je le suis maintenant. J’ai réincarné l’âme de la petite fille en moi, je lui ai redonné vie grâce à deux voies essentielles : la programmation neuro linguistique (PNL) et toutes mes recherches sur la cohérence vestimentaire.

Quand j’ai découvert la PNL, ce fut pour moi comme la rencontre avec mon âme sœur : un électrochoc, un coup de foudre, une subjugation, une évidence. La PNL est pour moi le parfait synonyme de l’élégance : simplicité et fulgurance du résultat. C’est comme si je faisais des bonds quantiques ! Elle m’a permis de me dépouiller des doutes sur ma valeur et ma légitimité, de mon manque de confiance et d’estime de soi. Je mettais enfin en lumière mon unicité, mes talents et l’appel de mon âme…

Mon travail avec le vêtement m’a permis d’habiller mon énergie unique, de mettre en matières, en structures et en couleurs ma vérité identitaire. Je me sens en parfaite cohérence, légitime et en harmonie entre ce que je suis et ce que je présente. Je n’ai pas besoin d’être autre chose que ce je suis. Cette cohérence est une source d’énergie incroyable, une vibration quantique que j’envoie au monde et une puissance créatrice quotidienne.

Tous ces outils, je les transmets aux autres à présent. J’accompagne les femmes entrepreneures à ce retour à l’unité, à se dépouiller pour mieux se déployer…

Pour embrasser leur évidence et marcher sur l’eau.